Environnements économique et éducatif des ménages et échec scolaire des enfants au Mali

Issa Bouaré, Mathias Kuepie, Nicaise Misangumukini

Research output: Working paper

21 Downloads (Pure)

Abstract

Dans le cadre de cette étude, nous nous intéressons aux déterminants familiaux économique et culturels de l'échec scolaire primaire au Mali. Pour ce faire, nous mobilisons les données de l'enquête ELIM-2006 qui dispose d'un module sur les dépenses et la consommation permettant de mesurer avec finesse le niveau économique des ménages. Les analyses économétriques montrent que le capital culturel (mesuré par le niveau d'éducation moyens des adultes du ménage) a un effet bien plus important sur l'échec scolaire que le capital économique. Ceci implique, sur le plan politique, que l'Etat et les acteurs de développement ne doivent pas seulement agir sur les coûts financiers de l'éducation, mais également et davantage sur les « barrières culturelles », notamment les difficultés que les familles les moins dotées en capital éducatif ont à pouvoir aider et encadrer leurs enfants dans leurs études. Ceci est encore plus vrai pour les filles. Une mesure efficace pourrait être d'une part, la sensibilisation et l'information des parents peu ou pas éduqués sur l'importance de l'école, et d'autre part, un soutien scolaire gratuit pour les enfants des milieux culturellement défavorisés.
Original languageEnglish
PublisherCEPS/INSTEAD
Number of pages34
Publication statusPublished - 2010

Publication series

NameWorking Papers
PublisherCEPS/INSTEAD
No.2010-02

Cite this