L’impact des politiques sociales et fiscales en matière de logement sur la situation de revenu des locataires et propriétaires

Research output: Other contribution

33 Downloads (Pure)

Abstract

La présente note vise à approfondir la connaissance des effets des politiques sociales et fiscales liées au logement pour le cas du Luxembourg. Cette question est importante étant donné que des études ont montré que les systèmes de taxation ont tendance à favoriser les propriétaires par rapport aux locataires (Figari et al., 2017).
En effet, le logement qui constitue un actif (investissement) pour le propriétaire représente pour l’occupant un service de logement (consommation). Ce service est payé par les locataires via le loyer, les propriétaires-occupants n’ont, par contre, pas besoin de débourser de l’argent pour ce service. Ainsi, l’achat d’un logement engendre un retour sur investissement pour le propriétaire-occupant sous la forme d’un revenu non monétaire : le loyer imputé. Pour le propriétaire d’un bien mis en location, le revenu est, cette fois, monétaire et prend la forme du loyer payé par le locataire. Le loyer imputé du propriétaire-occupant n’est pas pris en compte dans le calcul de l’impôt sur le revenu des personnes physiques au Luxembourg, comme dans la plupart des autres pays européens (à l’exception, par exemple, du Pays-Bas) (...)
Original languageFrench
PublisherMinistère du Logement - Observatoire de l'Habitat
Number of pages62
Place of PublicationLuxembourg
Publication statusPublished - 1 Feb 2022

Publication series

NameLa note de l'Observatoire de l'Habitat
PublisherMinistère du Logement - Observatoire de l'Habitat
No.30

Liser Collections

  • Observatoire de l'Habitat

Cite this