Devenir mère : un événement plus ou moins précoce selon la nationalité et le niveau d'études

Résultats de recherche: Autre contributionOther contribution

11 Téléchargements (Pure)

Résumé

A l'heure où le vieillissement de la population fait débat, le Luxembourg, n'échappant pas à ce phénomène, enregistre un taux de fécondité moyen par rapport à ses voisins européens. Chutant de 2,3 enfants par femme en 1960 à 1,6 en 20031, le nombre d'enfants nés ne permet pas d'assurer pleinement le renouvellement des générations. L'allongement des études contribue à retarder la première maternité et, avec le développement de l'activité professionnelle des femmes ces dernières années, la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle devient une question d'actualité. Alors, entre reconnaissance sociale par le travail ou par leur rôle de mère, quelle place confèrent les femmes à la maternité ?
langue originaleFrançais
EditeurCEPS/INSTEAD
Nombre de pages2
étatPublié - 2007

Série de publications

NomVivre au Luxembourg
EditeurCEPS/INSTEAD
Numéro32

mots-clés

  • enfants
  • mère
  • nationalité
  • niveau d'études

Liser Collections

  • Vivre au Luxembourg

Contient cette citation