(In)justice des initiatives communautaires

Cyria Emelianoff, Gerald Taylor Aiken

Résultats de recherche: Contribution à un journalArticleRevue par des pairs

Résumé

Les formes sociales diverses que l’on regroupe en anglais sous le terme de « communauté » sont considérées comme utiles au changement économique, culturel, politique ou environnemental. C’est notamment dans le domaine de la réponse aux défis environnementaux que la communauté est mise en avant comme « éco-communauté ». Mais il peut s’agir aussi de la communauté comme ciment social, accroissant l’autonomie des acteurs de la base. On peut également avoir affaire (potentiellement en même temps) à une forme de communauté dispensée d’en haut, utilisée pour guider et organiser les populations. Presque toutes ces formes de communauté, et certainement toutes celles qui dépassent le nombre dit « de Dunbar » d’environ 250, sont imaginées, au sens où l’entend Benedict Anderson : nul·le ne peut connaître et avoir une relation directe avec toutes les personnes censées faire partie de sa communauté.
langue originaleFrançais
Nombre de pages20
journalJustice spatiale | Spatial Justice
Volume16
étatPublié - juil. 2021

Contient cette citation