La notion de néo-corporatisme : théories et applications au modèle luxembourgeois de relations professionnelles (1er partie)

Résultats de recherche: Autre contributionOther contribution

13 Téléchargements (Pure)

Résumé

La notion de « néo-corporatisme » plonge ses racines dans les gildes du Moyen-Age. Depuis cette époque lointaine, elle a considérablement évolué et peut encore s'appliquer, dans ses versions modernisées, à pas mal d'Etats aujourd'hui, dont le Luxembourg. La première partie de cette recherche porte sur le néo-corporatisme et son application au Grand-Duché laisse place aux principales théories sur le sujet, de manière à bien situer le cadre dans lequel les applications au Luxembourg s'inscriront dans un volet suivant. Nous allons donc passer en revue les caractéristiques de la notion, ses connotations historiques et découvrir les principaux auteurs qui, ces dernières années, s'y sont intéressés de près. La présente publication est effectuée dans le cadre du projet « Luxmodel : vers un approfondissement du modèle luxembourgeois de relations professionnelles » , inscrit dans le cadre du programme « VIVRE demain au Luxembourg » cofinancé par le Fonds National de la Recherche (FNR).
langue originaleFrançais
EditeurCEPS/INSTEAD
Nombre de pages11
étatPublié - 2008

Série de publications

NomGouvernance & Emploi
EditeurCEPS/INSTEAD
Numéro5

mots-clés

  • néo-coproratisme
  • relations professionnelles

Liser Collections

  • Gouvernance & Emploi

Contient cette citation