La frontière comme ressource dans l'espace urbain globalisé. Une contribution à l'hypothèse de la métropole transfrontalière

Research output: Working paper

199 Downloads (Pure)

Abstract

Dans un monde urbain globalisé, les métropoles transfrontalières représentent des configurations spatiales emblématiques de l'articulation entre l'espace des flux et l'espace des lieux. La multiplicité des contextes, des formes et des processus à l'œuvre rend toutefois difficile l'identification de ce qui fonde la singularité de l'objet. Dans le dessein de contribuer à cette réflexion conceptuelle, cet article met en avant l'hypothèse selon laquelle la spécificité des métropoles transfrontalières ne découle pas fondamentalement de leur forme ou de la nature de l'intégration transfrontalière à l'œuvre, mais du rôle particulier que jouent les frontières étatiques dans leur formation. La relative ouverture des frontières offre de nouvelles opportunités pour les villes et les régions urbaines frontalières de renforcer leur position au sein des réseaux de l'économie globalisée et d'affirmer leur autonomie en tant qu'entité régionale transfrontalière. S'il n'est pas question de minimiser les effets barrières et les obstacles que génère la présence de frontières, il convient de reconnaître que ces dernières peuvent également représenter des ressources dans la fabrique des régions métropolitaines transfrontalières.
Original languageFrench
PublisherCEPS/INSTEAD
Number of pages40
Publication statusPublished - 2012

Publication series

NameWorking Papers
PublisherCEPS/INSTEAD
No.2012-25

Cite this