Profil de l'organisation

profil de l'organisation

La mission du département est de produire une recherche de haut niveau scientifique et pertinente sur le plan social sur les " Politiques publiques, le bien-être et les inégalités socio-économiques ".

L'objectif du département est de contribuer, par l'analyse de questions politiques pertinentes, à une meilleure compréhension des facteurs d'inégalité, de pauvreté et de cohésion sociale, à court et à long terme, ainsi que du rôle, de l'efficacité et de la durabilité des politiques sociales et de l'État.

Le département est par nature interdisciplinaire et multidisciplinaire, et se caractérise par une expertise internationale, scientifique et académique reconnue en matière de mesure (par exemple, inégalité, égalité des chances, suivi social) et d'évaluation politique ex-ante (microsimulation) et ex-post.

Plus spécifiquement, le département étudie les multiples dimensions de la vie des individus et des familles qui sont au cœur des causes et des conséquences des inégalités, de la petite enfance à la vieillesse, en passant par l'éducation, la fécondité et la formation familiale, de l'emploi à la retraite. La recherche qualitative, généralement fondée sur des enquêtes, examine le revenu des ménages, la richesse, l'inégalité, la pauvreté et l'inclusion sociale sous divers angles. L'évaluation de l'impact des politiques socio-fiscales, familiales, éducatives, de santé, de retraite et sociales sur les conditions de vie fait partie intégrante du programme de recherche du département.

Le département contribue également aux programmes de recherche multidisciplinaires et interdisciplinaires de l'Institut :

-          La contribution au programme de recherche interdisciplinaire "Health & Heath Systems" est actuellement centrée sur l'impact du vieillissement sur l'état de santé de la population et ses effets économiques subséquents, ainsi que sur l'analyse des inégalités de santé.

-          La contribution au programme de recherche interdisciplinaire "Digital Transformation" couvre des questions liées à l'avenir de la protection sociale (par exemple, le revenu de base) ou à l'introduction de nouvelles méthodologies dans l'éducation (par exemple, la plate-forme d'apprentissage numérique).

-          La contribution au programme de recherche interdisciplinaire "Crossing Borders" couvre des thèmes tels que l'égalité des chances et la mobilité sociale. Les conséquences d'un nombre croissant de migrants et de travailleurs frontaliers sur l'État-providence, la cohésion sociale, les préférences en matière de redistribution et un système éducatif multilingue sont étudiées.  

 

Réseau

Collaboration externe récente au niveau des pays. Analysez le détail en cliquant sur les points.